Deux listes pour conquérir ou conserver la mairie de Charensat (Puy-de-Dôme) lors des prochaines municipales

Les municipales à Charensat (Puy-de-Dôme), en mars prochain, sont l’un des points chauds à suivre dans les communes du Pays de Saint-Eloy.

Attention, chaud bouillant ! A la veille de nouvelles élections municipales de mars 2020, la situation est très sensible à Charensat : au terme du mandat, et après plusieurs démissions, les membres du conseil municipal ne sont plus que huit à siéger. Ils étaient 15 en 2014.

Le projet d’achat de l’étang de Chancelade par la commune a été l’un des dossiers autour desquels se sont cristallisées les rancœurs de part et d’autres.

François Blanchon, maire depuis fin 1994, est une nouvelle fois candidat à sa succession.

Mais face à lui, trois des cinq conseillers de l’opposition qui ont rendu leur tablier fin novembre, sont déterminés à se faire entendre. Danielle Lenoble a pris la tête de cette liste concurrente.

 

En 2014, la liste de François Blanchon avait obtenu dix des quinze sièges du conseil municipal.

Jean-Baptiste Ledys

” La Montagne” publié le 04 février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*