Bulletin d’informations 2018

Bulletin d’informations

 de l’association Regards sur l’Avenir et des élus minoritaires

 

En l’absence de bulletin municipal, voici notre bulletin d’informations, d’une part  sur la vie de l’association et, d’autre part  sur les points importants concernant la vie de notre commune par les élus minoritaires.

 

 Vie de l’association Regards sur l’Avenir :

Evénements réalisés :

Début septembre 2017 a eu lieu notre 2ème rando  pédestre avec découverte des sites remarquables de la commune. Malgré une météo maussade, beaucoup de randonneurs ont répondu présents et l’Aligot a obtenu un franc succès avec un grand nombre de repas servis, le tout, dans une ambiance chaleureuse.

L’association a créé un site d’informations sur internet www.regardssurlavenir.com .

Nous cherchons à fournir le maximum d’informations à la population de Charensat, comme les évènements passés depuis les dernières élections municipales de 2014, sur le même principe qu’ils l’étaient sur le site de charensat.com  qui n’est plus en activité,  n’ayant  pas pu conserver son nom.

Vous pouvez toujours déposer vos commentaires en sachant qu’ils doivent respecter les règles d’usage.

Si vous souhaitez faire paraitre des évènements (manifestation d’association…), vous pouvez nous joindre notamment à l’adresse @mail regardssurlavenir63@gmail.com, nous essayerons de vous donner satisfaction.

En dépit des difficultés que nous a posées le Maire pour entraver notre action, comme nous refuser un mot sur le bulletin municipal de 2017, puis nous qualifier d’association n’ayant pas d’intérêt communal et de là en décembre établir de nouveaux tarifs de location de la salle des fêtes qui permettaient ainsi de doubler pour notre association le prix de la location et limiter ainsi nos actions. Le sous-préfet a été informé par nos soins de cette irrégularité et en janvier 2018, il a annulé la délibération comme étant discriminatoire entre les associations nous donnant ainsi raison.

Avec l’association « De l’Art à Pionsat » on a organisé notre  première journée sur Les Métiers d’Art le dimanche 6 mai 2018, avec entrée gratuite,  à la salle des fêtes de Charensat. Et  ce fut un franc succès. Une douzaine d’exposants a attiré un public nombreux et intéressé par le savoir-faire de ces artisans talentueux

 Une 3ème rando  pédestre est prévue pour le 8 septembre 2018, elle  sera suivie d’un repas. Retenez déjà la date.


Paroles aux Minoritaires :

Problème des commissions :

D’abord nous avons dû insister pour faire partie des membres de commissions, exemple de la commission d’appels d’offres où les minoritaires avaient été écartés d’office par  le Maire car il refusait d’appliquer le vote à la proportionnelle et avait choisi les membres de cette commission en totalité dans sa majorité. Il a fallu un courrier au sous-préfet pour qu’enfin le vote soit réalisé selon la loi et donc selon les règles de la proportionnelle et qu’ainsi les minoritaires obtiennent un membre titulaire et un membre suppléant dans cette commission.

 De plus, non seulement, il y a très peu de réunions de commissions mais quand il y en a, nous ne sommes pas toujours convoqués (exemple de la commission pêche où tout le monde n’est pas convoqué et où des décisions sont cependant prises) et cette absence de convocation ne concerne pas que les minoritaires (exemple très récent d’une réunion faite par le Maire seul avec les habitants de Troissagnes alors que la commission voierie aurait dû être convoquée).

Si le Maire le pouvait, il ne nous convoquerait certainement pas non plus aux réunions du conseil municipal, d’ailleurs malgré notre demande répétée, les réunions ne sont jamais les vendredis et en plus les horaires ont changé ce qui embête forcément les conseillers qui travaillent où viennent de loin.

Carte communale :

Cette carte communale, en cours de réalisation, est à l’initiative du Maire. Cette carte communale ayant pour seul but de pouvoir construire un bâtiment d’accueil à l’emplacement souhaité par le Maire et surtout pas à l’emplacement de l’ancien « POP ». Pour rappel, les élus minoritaires ont toujours souhaité reconstruire ce bâtiment d’accueil au même endroit que l’ancien et si, pour une fois, nous avions été entendus, il y a longtemps que ce bâtiment serait reconstruit. L’argument avancé par le Maire sur une impossibilité de faire un assainissement correct est infondé car, après renseignements auprès d’experts, il est tout à fait possible de réaliser un assainissement qui répond aux normes actuelles. Nous avons d’ailleurs bien remarqué que, sur la carte communale, le terrain de l’ancien Pop a été volontairement exclu des zones touristiques constructibles autour de l’étang alors que ce terrain très bien placé a vocation à avoir une utilité de réception, d’abri.

De plus, la carte communale est beaucoup plus restrictive que le RNU actuellement en vigueur. Elle permet  seulement 2 hectares de terrains constructibles sur la commune et ils sont situés dans le bourg (lotissement). D’ailleurs, à la dernière réunion du conseil municipal, nous avons appris qu’une personne souhaitait acquérir toutes les parcelles du lotissement pour construire et monter un projet professionnel et nous sommes heureux de voir que des personnes ont des projets d’installation sur Charensat seulement le Maire se voit dans l’obligation de lui proposer une solution différente car sinon, il n’y aurait plus de terrain constructible dans Charensat comme stipulé dans la carte communale. On voit très bien, avec cet exemple, les limites très restrictives de la carte communale.

 Il n’y aura plus aucune possibilité de construire des maisons neuves dans les villages sauf pour les agriculteurs et encore il faudra construire leur maison entre la première et la dernière maison du village. Si des jeunes veulent s’installer dans un village, leur seule possibilité sera d’acheter une ancienne maison et la rénover.

Tout cela, sans compter la perte financière sur la valeur des terrains qui ne seront plus constructibles du fait de la carte communale puisque les seuls terrains constructibles seront les    2 ha  du bourg qui sont des terrains appartenant déjà  à la commune.

Pour le futur et un développement de nos campagnes, il faut améliorer nos réseaux routiers, avoir un réseau internet performant. En effet, en vue d’implantation d’activités dans le secteur tertiaire, du développement du télétravail, des actifs peuvent vouloir s’installer dans notre commune et auront donc besoin de bâtiments adaptés et malheureusement, les bâtiments anciens ne correspondent pas toujours aux projets et aux normes actuelles et ne peuvent pas être utilisés. Toute activité nouvelle risque d’être bloquée par les exigences et contraintes de la carte communale. On se met la corde au cou…

Pendant ce temps, nous mettons en œuvre des réclamations auprès d’Orange pour avoir un internet puissant qui correspondent aux besoins des actifs actuels et des résidents. On voudrait faire en sorte d’augmenter la population et notamment des nouveaux actifs avec des familles, des enfants mais la mise en place de la carte communale va empêcher tout développement.

Nous avons très peu d’informations de la part du Maire. La carte communale devait être réalisée dans un délai de 18 mois mais nous ne sommes pas informés sur son état d’avancement.

Nous demandons l’abandon de la carte communale du fait de ses conséquences très restrictives pour les habitants de notre commune. D’ailleurs des communes voisines (Espinasse, Miremont) qui avaient commencé ou réfléchi à l’élaboration d’une carte communale l’ont abandonnée à cause des retombées négatives pour leur population.

Menace de suppression d’une classe au sein du RPI :

Bien que la mairie n’ait pas prévenu les minoritaires, nous avons soutenu et participé activement au mouvement d’occupation des écoles, aux différentes réunions où nous avons apporté des arguments, aux déplacements organisés via Clermont Fd. De plus, nous avons été très actifs sur les réseaux sociaux (site, Facebook, signatures de pétitions avec partage vers un maximum de personnes etc…) avec l’appui aussi de « Regards sur l’Avenir ».

Depuis la réunion organisée à St Priest avec l’inspecteur d’académie et où étaient le Maire et Chantal Baconnet, nous n’avons plus d’infos alors que même si la classe est sauvée pou la rentrée 2018/2019, c’est très loin d’être gagné pour la rentrée 2019/2020 et il est pourtant plus qu’urgent d’agir si nous voulons éviter cette fermeture de classe.

Chancelade :

Le bilan des frais pour 2017 montre malheureusement la continuité du déficit puisque celui-ci est de 24160€ pour 2017, ce qui porte le déficit cumulé sur les neuf dernières années à la somme de 225000€.

Hélas, nous savons d’avance que le déficit va se creuser pour 2018 puisque l’emploi aidé d’un des gardes a été supprimé en mai 2018. En étant que locataire, on a déjà 25000€ de déficit/an et on va vers une augmentation du déficit si on veut conserver le même nombre d’heures qu’effectuait le salarié en « emploi-aidé », ou alors, on réduit le nombre d’heures, mais alors qu’adviendra t’il  de l’entretien et de la garde de l’étang ? N’oublions pas que le bail a été reconduit jusqu’en mars 2025, l’avenant au bail demandé par la municipalité sous notre influence n’ayant pas été signé par les propriétaires. Quelles vont être les conséquences ?

Depuis 9 ans, nous entendons toujours des promesses d’aménagement de la part du Maire, mais rien ? On serait prêt à admettre et comprendre un déficit raisonnable, si un aménagement était réalisé et que la population puisse en profiter mais….

La Maison de retraite :

Pour la 1ère fois, lors de la réunion du conseil municipal du 24 mai 2018, nous avons été informés de la situation financière de l’EHPAD en présence de la Directrice et du CCAS. Le déficit n’est, pour le moment,  pas dramatique quand on le compare au déficit de Chancelade, il est de 65000€ en cumulé sur 3 ans dont 49000€ d’impayés, sachant que les dotations de l’Etat ont également baissé dans le même laps  de temps. C’est une goutte d’eau dans Chancelade…Le Maire explique qu’avec quelques lits de plus, on supprimerait le déficit, alors pourquoi n’a-t-il pas fait les travaux pour augmenter la capacité de l’EHPAD (nombre de lits) quand c’était possible ?

La boucherie :

Ce commerce est maintenant fermé depuis plus d’un an, alors que c’est un bâtiment communal, que fait le Maire ? Combien faudra – t’il de commerces fermés avant que le Maire ne réagisse ?

La nouvelle communauté  de communes :

Le Maire est, de droit, conseiller à la nouvelle « com-com » avec son suppléant, mais nous n’avons pas de retour, aucune information des décisions prises n’est diffusée pendant les réunions du conseil municipal, et pourtant elles ont forcément un impact  sur la vie de notre commune.

 Conclusions :

Nous sommes conscients que ce bulletin n’aborde pas tous les sujets pour lesquels les habitants souhaiteraient avoir des précisions. Nous avons apporté des compléments d’informations sur des sujets qui nous semblent très importants pour l’avenir de notre commune. Nous restons à votre disposition pour toute question qui nécessiterait des explications plus approfondies. Vous pouvez nous contacter soit par l’intermédiaire du site www.regardssurlavenir.com , soit directement par tout moyen à votre convenance.

L’association Regards sur l’Avenir et les élus minoritaires vous souhaitent de très bonnes vacances.

 

Le bureau de « Regards sur l’avenir »                                                                       Les élus minoritaires

 

 

 

JUIN 2018

Dépôt en boite à lettres

Comments
  1. 2 années ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*